Anique : TEMPS DE FÊTE !

Nez, Lèvres, Joue, Sourire, Marron, Amusement, Coiffure, Peau, Menton, Front,Les messages texte commencent généralement à remplir ma boîte de réception « message texte » déjà bondée le jeudi après-midi, m'invitant à la part des fêtes à la maison de ce week-end.

Ahhh, c'est la fête !! Et pour moi, il n'y a rien de mieux que la tristement célèbre fête à la maison d'Howard, ou n'importe quelle fête à la maison d'un collège d'ailleurs.

C'est typique sur ces pas de règles, tout se passe la nuit (et dans la plupart des cas tôt le matin) de voir des légions d'enfants dans leurs sueurs HU ar hop, ou musique du sud.



Lors de ces fêtes, les gens n'essaient pas d'avoir l'air super mignon avec du maquillage ou des chaussures non portées fraîchement sorties de la boîte en carton et du papier de soie. La nuit est STRICTEMENT faite pour s'amuser et se balancer. Pour faire simple, voici la tenue de fête à la maison : T-shirts blancs, pantalons de survêtement, shorts de basket-ball, leggings et tout ce que vous pouvez emménager et que cela ne vous dérange pas de transpirer.



Les étudiants qui organisent les fêtes (généralement des élèves de la classe supérieure) ne facturent que 2 dollars pour les filles et 5 pour les gars et avec ces prix (et nos budgets de nouilles ramen très tendus), les lieux sont vraiment bondés. Nous nous entasserons dans toutes les histoires des maisons (y compris les sous-sols inachevés et les greniers poussiéreux) avec les grands haut-parleurs et toutes les autres personnes prêtes à faire la fête.

Il y a des inconvénients, comme ça, 8 fois sur 10, nous sommes arrêtés par les flics et finissons généralement par sortir par une sortie étrange à l'arrière de la maison, espérant sur les gens, des piles aléatoires de livres, de papiers et de manteaux empilés sur le sol. Une fois, des amis, un couple de gars et moi avons décidé de nous cacher dans le grenier dans une petite salle de bain en espérant que la police partirait et que nous puissions recommencer la fête (nous avons entendu des rumeurs selon lesquelles cela se produit et nous étions fatigués d'être ceux manquer de plaisir). Nous avons attendu environ 10 minutes jusqu'à ce qu'un flic en colère décide de défoncer la porte. Nous avons commencé à rire alors que nous courions avec nos mains en l'air, en bas des escaliers et nous nous sommes dit 'nous ne sommes que des collégiens!' Haha ! Nous voulons seulement nous amuser !'

Effrayant, mais hilarant néanmoins. ;)



Bénédictions,

Anique

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail.