Vie

cartes de crédit... des diables déguisés ?

À main levée : combien d'entre vous les filles ont une ou plusieurs cartes de crédit ? Si nous étions tous dans un auditorium, je parie que je verrais plein de mains levées en ce moment ! J'ai l'impression qu'aujourd'hui, les sociétés de cartes de crédit ciblent vraiment les jeunes. Ou du moins plus jeune qu'avant. Mon cousin de 16 ans a reçu une carte de crédit pré-approuvée par la poste ce week-end et j'étais un peu sous le choc. Je n'ai obtenu ma première carte de crédit qu'à l'âge de 19 ans et à l'université, et même alors, je me sentais trop jeune et immature pour en avoir une. Vous voyez, ma mère ne m'a jamais assis et a établi la loi des cartes de crédit, qui consiste essentiellement à ne pas les utiliser, sauf en cas d'urgence absolue. Eh bien, inutile de dire qu'un jour, j'ai emmené mon nouvel ami en plastique au centre commercial et j'ai décidé d'y acheter ma nouvelle garde-robe d'automne. Pour moi, retourner à l'école sans vêtements mignons était une urgence. J'ai été étonné de voir comment cette chose fonctionnait. Remettez la carte au caissier, repartez avec de nouveaux vêtements sans remettre un centime. J'étais assez naïf de penser que j'avais cet argent gratuit. Eh bien, pour faire court, j'ai réussi à accumuler pas mal de dettes de carte de crédit à l'université. Ça puait parce que j'étais là, à payer ces factures pour des vêtements que je n'avais pas portés, ou que je n'avais portés que quelques fois et j'aurais aimé pouvoir revenir, mais c'était trop tard. L'un d'entre vous peut-il s'identifier à cela ? Pire. sentiment. jamais.
Quoi qu'il en soit, avancez rapidement de quelques années et je suis sur le point de finir de payer mes factures de carte de crédit stupides après les avoir toutes déchirées (wooo hoo!), Ce qui me rend vraiment heureux. Ce fut un processus long, lent et douloureux (j'étais essentiellement en cure de désintoxication) mais je sais que ce sera vraiment bien de ne plus recevoir une tonne de factures par la poste. J'ai vraiment appris ma leçon sur les dépenses frivoles : ne l'achetez pas si vous n'avez pas l'argent, et ne l'achetez pas si vous n'aimez pas absolument, positivement AIMEZ AIMEZ AIMEZ. Je ne veux pas donner l'impression qu'avoir une carte de crédit est une mauvaise chose (c'est en fait une BONNE chose, si vous êtes très responsable !), mais je suis un très bon exemple de crédit qui a mal tourné.

Alors dis-moi, est-ce que l'un d'entre vous combat le monstre de la dette ? C'est tellement bizarre, parce qu'il y a des années, je n'avais entendu parler que de personnes d'âge moyen endettées... maintenant, il semble que les personnes ayant des problèmes financiers deviennent de plus en plus jeunes.



L'amour,
Jill, adjointe exécutive. au rédacteur en chef



Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail.