Vie

Rencontrez l'auteur de The Butterfly Clues, Kate Ellison

sev-le-papillon-indices

Interview exclusive de The Butterfly indices

Si vous aimez l'idée d'adolescents détectives (ne niez pas que vous n'avez pas aimé Nancy a dessiné mystère), alors vous devez vérifier Les indices papillon par Kate Ellison. Le premier roman de Kate parle de Lo, une adolescente qui souffre de TOC. Son état lui laisse un désir de symétrie, d'équilibre et une certaine obsession pour le chiffre 3. Lorsqu'une fille de la région est assassinée, Lo est irrévocablement attirée par la recherche du tueur. Cela semble intense, non? Dix-sept a rencontré Kate pour une interview exclusive sur l'inspiration derrière l'histoire et ses conseils aux jeunes écrivains.

Dix-sept : Comment l'inspiration pour le mystère dans Les indices papillon venir à vous pour la première fois ?



Kate Ellison : Cela m'est venu davantage du personnage de Lo et a évolué à partir de ses compulsions et du chagrin qui l'a incitée à rechercher le tueur. J'ai pensé qu'il serait intéressant de suivre l'esprit de quelqu'un qui n'avait pas de contrôle sur une grande partie de ses compulsions.



17 : Lo souffre d'un cas extrême de TOC, est-ce que cela a été inspiré par quelqu'un en particulier ?

KE : Beaucoup de cela a été inspiré par mon cousin, avec qui j'ai grandi très étroitement. À l'époque, je ne savais pas comment appeler ce qu'elle faisait, ses habitudes et ses pulsions étranges. Aussi, ma propre fascination pour le cerveau humain - cet organe qui contrôle tout le corps.

17 : Combien de recherches avez-vous effectuées pour amener le lecteur dans cet état d'esprit ?



KE : Je me suis souvenu de ce que c'était que d'être avec mon cousin en grandissant. J'ai aussi lu des livres sur le TOC, Embrasser les poignées de porte était vraiment intéressant et instructif. J'ai aussi une formation d'acteur donc je me sentais entrer dans son corps. J'ai l'impression qu'il y a tellement de similitudes entre la préparation d'un rôle dans une pièce et l'écriture d'un personnage.

17 : Y a-t-il d'autres personnages basés sur des personnes de votre vie ?

KE : Flynt était basé sur ce garçon que j'ai rencontré quand je vivais à Baltimore. J'avais l'habitude d'aller dans cette librairie anarchiste qui s'appelait Red Emma's et je l'y ai rencontré un jour : je dessinais et il écrivait et nous nous regardions tous les deux en quelque sorte. Ce type était vraiment intelligent, écrivait de la fiction et portait des dreadlocks. C'était l'inspiration pour Flynt d'avoir des dreadlocks.

17 : Qu'est-ce qui fait de Lo un personnage à admirer ?

KE : Lo surmonte beaucoup d'adversité dans le livre et trace son propre chemin. C'est un personnage que les jeunes lecteurs peuvent admirer parce qu'elle montre que ce que vous pensez vouloir n'est peut-être pas ce qui est le mieux pour vous, et ce n'est pas grave.

17 : Avez-vous des conseils pour ceux qui pourraient se sentir à l'extérieur ?

KE : Cette période de votre vie prendra fin : collège, lycée, quel que soit votre âge. Les gens sont immatures, mais lorsque vous quittez la ville où vous vivez ou l'école dans laquelle vous êtes, vous trouverez une communauté dans laquelle vous vous intégrez.

17 : C'est votre premier livre, qu'avez-vous ressenti en apprenant la nouvelle qu'il allait être publié ?

KE : Vraiment excite! Je passais une très mauvaise journée et j'ai appris plus tard que j'allais être publié, alors ça s'est bien terminé.

17 : Avez-vous déjà été découragé dans le processus d'écriture?

KE : Quand j'ai récupéré ma première série de modifications, ça faisait mal mais c'est aussi un processus d'apprentissage. Cela vous aide à grandir.

17 : Comment rester inspiré ?

KE : J'essaie de lire quelque chose qui m'inspire avant de commencer à écrire pour la journée. Poésie ou fiction. J'aime lire des livres scientifiques aussi. Et voyager, j'essaie de voyager autant que je peux. Je pense que c'est si important pour de nombreuses raisons différentes.

17 : Quels conseils donneriez-vous aux auteurs en herbe ?

KE : J'ai l'impression que beaucoup d'écrivains donnent ce conseil et j'essaie de le suivre moi-même : il est important d'écrire le plus possible. Tous les jours, même si c'est juste un peu. Asseyez-vous et notez les mots sur une page. Même s'ils ne sont pas parfaits.

17 : Quels sont les auteurs que vous admirez ?

KE : J'aime Annie Proulx, L'actualité de l'expédition est l'un de mes livres préférés. J'aime aussi Mary Karr. J'ai commencé à lire ses mémoires et ses poèmes. Elle a écrit un mémoire intitulé Le club des menteurs et un appelé cerise . Je recherche toujours une spécificité dans la langue qui est unique ainsi que la fusion de mots et de phrases pour exprimer ce point.

17 : Que vas tu travailler par la suite?

KE : J'ai un autre livre sur lequel je travaille, c'est un autre meurtre mystérieux pour les adolescents. Je ne peux pas trop en révéler mais il s'agit d'une artiste et de sa meilleure amie qu'elle aime.

As-tu lu Les indices papillon ? Dites-nous ce que vous pensez! Quelle partie as-tu préféré ?

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail.