La fin du semestre de Rachel, « L'état du syndicat étudiant »

Lunettes, Cheveux, Soins de la vue, Lèvres, Coiffure, Front, Photographie, Heureux, Lunettes de soleil, Lunettes,J'ai terminé mon premier semestre à l'université ! Je jette des feuilles volantes, nettoie mes classeurs, vends mes livres, fais mes valises et me prépare à rentrer dans l'Ohio pour les vacances d'hiver. Cela fait du bien de passer au moins un court blog à réfléchir sur mon premier semestre à Barnard - un semestre plein de bons moments et de moments de solitude, d'histoires hilarantes et de beaucoup de travail acharné.

Pour une raison quelconque, il y a cette idée commune qui circule selon laquelle les amis que vous vous faites le premier semestre de la première année sont faits par commodité; vous ne les aimez pas VRAIMENT, ils se trouvent juste à votre étage ou dans vos cours, et vous vous accrochez donc désespérément aux personnes que vous aimez en quelque sorte. Heureusement, au moins d'après mes expériences, je suis capable de dissiper ce mythe. Mes amis les plus proches et moi sommes devenus un groupe basé sur une véritable compréhension mutuelle : nous nous soucions les uns des autres, parlons de vrais problèmes, nous soutenons mutuellement, rions ensemble, pleurons ensemble et passons BEAUCOUP trop de temps assis. la salle tard le soir en train de manger des cupcakes ensemble. Je souhaite à tous le genre d'amis que j'ai eu la chance de trouver !

En plus du stress social qui accompagnait ma folie pré-universitaire, avant de partir, je me suis retrouvé à passer beaucoup de temps à m'inquiéter pour mes études : pourrais-je suivre ? Mon lycée m'a-t-il préparé ? Est-ce que tout le monde ici va être brillant ? Bien que j'aie eu ma juste part d'insécurité intellectuelle, je veux apaiser vos inquiétudes en faisant savoir à tout le monde que le collège, sur le plan académique, est une transition naturelle du lycée. Oui, il y a plus de travail, et oui, vos professeurs attendront plus de vous, mais avec une bonne préparation, une bonne attitude, une volonté d'ouvrir votre esprit et de l'organisation, je pense que vous vous sentirez réussi à l'université. Vous n'obtiendrez peut-être pas un 4.0 (parce que je peux vous promettre que je ne l'ai pas fait !), mais vous n'allez probablement pas échouer non plus.



Enfin, je suis heureux d'annoncer que les choses sont merveilleuses (comme toujours) avec Ben. J'étais tellement inquiète de la transition massive que notre relation allait subir, mais nous nous sommes adaptés naturellement, assez en douceur et, surtout, ensemble. Les choses vont bien, alors ne doutez pas de la possibilité de poursuivre une relation fructueuse à l'université !



J'espère que cette petite mise à jour sur « l'état de l'élève » était à la fois informative et intéressante ; merci d'être resté avec moi tout au long de mon premier semestre à l'université ! Avez-vous des questions? Craintes? Des désaccords ? Vous avez entendu de bonnes blagues ces derniers temps ? Comme toujours, dites-moi ce que vous pensez !

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail.